Sweden Rock Festival 2019

Sunday, 11 November 2018

CD Critics: Northward - Northward (2018)


(French Only!!)


CD Critics

Northward – Northward (2018)

Le groupe:
Floor Jansen: Voix
Jørn Viggo Lofstad – Guitare

Artistes invités:
Morty Black (TNT) : Basse
Jango Nilsen: Batterie
Stian Kristoffersen (Pagan’s Mind): Batterie
Irene Jansen: Voix sur Drifting Islands
Ronny Tegner (Pagan’s Mind): Piano

Les chansons:
01 - While Love Died
02 - Get What You Give
03 - Storm in a Glass
04 - Drifting Islands
05 – Paragon
06 - Let Me Out
07 - Big Boy
08 – Timebomb
09 - Bridle Passion
10 - I Need
11 – Northwards

Genre: Rock/Hard Rock/Heavy Metal

Northward est un projet commun entre Floor Jansen (Nightwish/ReVamp/After Forever) et de Jørn Viggo Lofstad, guitariste du groupe Pagan’s Mind. Les premiers balbutiements sont survenus à la suite d’une rencontre entre les deux protagonistes en 2007 au Prog Power à Atlanta aux États-Unis, mais le vrai projet a vraiment pris forme en 2017 lors d’une pause de Floor Jansen avec Nightwish. Les deux artistes se sont mis au boulot pour faire de se projet une réalité et de sortir aujourd’hui en 2018, leur premier album éponyme. Naturellement, ils ont dû recruter des musiciens pour concrétiser l’album et comme vous avez pu voir dans la section des artistes invitées au début de la critique, c’est une belle brochette de musicien talentueux et avec beaucoup d’expérience. Même la sœur de Floor Jansen participe au projet. Mais cessons de parler d’historique car il me tarde de vous faire découvrir cet album éponyme de Northward.

Dès les premières notes de While Love Died, on a le droit à un rythme extrêmement dynamique et très rock, n roll. La voix de Floor Jansen est tout simplement majestueuse. La basse se fait sentir ce qui confère à la chanson une atmosphère très groovy. Préparez-vous à danser dès la première chanson. La guitare est très solide et son rythme est hyper entrainant. C’est un excellent début d’album. Get what you Give est plus mélodieuse et d’un très bon hard rock de qualité. Il est étonnant de voir mais surtout d’entendre toute l’étendue du registre vocale de Floor Jansen. Il y a plusieurs changements de rythmique que sa sois de la guitare ou de la batterie mais la chanson n’est jamais affectée dans son efficacité d’écoute. Un petit côté bluesy et acoustique viens agrémenter le tout. Vraiment plaisant comme chanson. Sur Storm in a Glass, la basse demeure omniprésente. La pièce est plus rock et plus commercial selon moi en matière de rythmique et d’accessibilité à un publique plus large. Malgré tout il en demeure un côté quand même versé sur le hard rock avec une belle guitare mélodieuse à souhait. Drifting Islands nous fait découvrir que dans la famille Jansen, il y a beaucoup de talent au niveau vocal, car Irene Jansen qui est la sœur de Floor, viens chanter en duo avec sa sœur. Une très belle combinaison. Au niveau musical, c’est une pièce plus nuancée entre rythme lent et très mélodique et dans certaines parties, des rythmiques plus heavy. C’est une chanson qui m’a fortement ravi. Un très beau solo, que demander de plus. Vous en serez convaincu par votre propre écoute de la pièce. Paragon avec son début acoustique nous annonce d’entrée de jeu qu’on aura le droit a une ballade, ce qui n’est pas faux, mais la pièce contient beaucoup de nuance en matière musicale. A certain moment on a l’impression de vogué sur du Pink Floyd ou tout autres groupes qui incluent des atmosphères très planantes. Il y a aussi certaines parties nettement plus heavy. Une autre très belle chanson fort bien construite. Let me Out revient à un hard rock plus rapide et dynamique. La basse apporte toujours ce petit groove que je trouve très entrainant. La voix de Floor Jansen est toujours aussi belle et convaincante. Côté guitare, toujours aussi efficace avec un solo extrêmement dynamique. Big Boy est hyper surprenant dès le départ, un rythme et un son lourd et très heavy. La vois de Floor Jansen me semble plus bluesy. Le mélange entre la voix et le rythme et fort efficace et je mets ma main au feu que vous en serez fortement ravis. Un bon hard rock qui rencontre un heavy metal lourd. Timebomb a un départ déchirant côté guitare mais se calme en quelques secondes pour nous apporter un côté plus acoustique et doux. A certain endroit durant la chanson, le rythme heavy reviens mais redescend aussitôt sans jamais rien enlever à l’efficacité de la pièce. Une voix plus haut percher vers la fin de la pièce. Un seul mot, excellent. Bridle Passion est simplement acoustique avec la voix de Floor. Une courte pièce remplie de nostalgie et de belle douceur. Un beau moment de calme. I Need vient casser ce beau moment de douceur avec un son qui me fait penser aux années 80. Un rythme très rapide et fort entrainant. Il est impassible de rester impassible sur cette chanson, vous bougerez à coup sûr. Northwards qui est la dernière chanson de l’album offre un côté plus progressif dans le rythme. La chanson demeure néanmoins douce et charmante. Certes qu’à certains endroits de la chanson, le son devient plus heavy et la voix de Floor Jansen s’adapte très bien aux différents changements de rythme, qu’il soit plus doux et lent qu’agressif.

Attention, ici ne vous attendez pas à du Nightwish ou à du Pagan’s Mind. Northward et un projet nettement plus orienté vers un hard rock vraiment nuancée et bluesy à certains endroits et avec un savant mélange de heavy metal bien ficelé. Jørn Viggo Lofstad offre une performance vraiment parfaite à la guitare et Floor Jansen nous offre un autre aspect de son registre vocal. C’est un album qui renferme à la fois des rythmiques qui vous forceront à bouger sans vous en rendre compte et un excellent mélange de rythmique plus douce et calme. C’est un album qui est fort au niveau des compositions et avec une solide production signée Jacob Hansen. C’est un album qui plaira à un publique nettement plus large. Mais peu importe votre allégeance métal. Je vous conseille fortement cet album.

Ma note: 9/10

 
Storm in a Glass videocliphttps://www.youtube.com/watch?v=zHIodbDG7Zc
Critique CD par Alain Labonte
©Québec-Métal
 

No comments:

Post a Comment