Sweden Rock Festival 2019

Thursday, 20 September 2018

Concert review - Dark Tranquility/Amorphis & guest (september 9th 2018 in Quebec City)


(French only)

OMNIUM GATHERUM - MOONSPELL - AMORPHIS - DARK TRANQUILITY
9 septembre 2018 @ Imperial Bell de Québec
 
 
À mon arrivée en ce beau et chaud dimanche soir, un très long line-up de passionnés serpente devant l’Impérial BELL; on as droit à une belle brochette au menu ce soir:
Omnium Gatherum ouvre le bal avec une présence sur scène chaleureuse. La justesse des mélodies, l’énergie et le charme débordant de ce groupe finlandais m’ont convaincu: la soirée commençait en lion et le sextuor a su briller!
 
 
Le groupe métal portugais, Moonspell embarque sur scène après une courte transition…le noir est total. Au son du clavier les premières notes d’Em Nome Do Medo se font entendre et Fernando Ribeiro, chanteur et parolier du groupe, s’avance munit d’une lanterne…très théâtral. L’impérial a ça de fabuleux que le lieu est magnifique et d’une autre époque appuyant fortement le concept gothique de Moonspell. Le jeu de lumières complétant et orchestrant parfaitement une performance digne de durer plus longtemps…j’en aurais pris encore plus de l’univers sombre et vampirique de Moonspell: wow ! Une excellente performance avec un son quasi parfait. La Alma Mater a été scandé en synchro par la foule réunie: chanté en duo par Fernando et Ricardo Amorim, guitariste. Mention d’honneur à Fernando qui a accompagné le batteur sur Full Moon Madness.
 
 
C’est au tour d’Amorphis de faire une entrée désirée, souhaitée et attendue par tous les gens réunis à l’impérial ce soir. Après le lancement de l’excellent Queen Of Time en mai dernier, nous avions hâte de les voir performer sur le stage. Et nous n’avons pas été déçus: quel spectacle! Les première notes de The Bee se font entendre secondé par la voix puissante de Tomi Joutsen, la mélodie nous prends tout de suite aux tripes avec un son parfait: pas besoin de bouchons et ce pour la durée du spectacle. Les gars sont heureux d’être là, ils aiment Québec et on les sent sincères. La foule est en feu et chante avec Tomi, ce qui plait à nos finlandais qui souvent échangent des regards entre eux et sont tout sourires. Il y a une magie dans les composition d’Amorphis et en spectacle c’est tout simplement envoutant. Nous avons eu droit à un rappel avec les excellentes: Death of a king et Black Winter Day. Une performance parfaite pour Amorphis!
 
 
Là on se dit que la barre est haute pour la suite quand la pièce Encircled débute tandis que des images sont projetées sur un rideau géant derrière la scène…et Dark Tranquillity arrive doucement, et prend en charge la fin de la soirée. On a peine à en croire ses yeux et ses oreilles: ils sont là. La foule galvanisée explose. Mikael Stanne est en grande forme. Les musiciens de Dark Tranqulity se déplacent partout sur la scène afin de voir et d’être vu par tout le monde. Ils sont généreux et interagissent avec la foule. Mikael se rend à deux reprise voir une fan au premier rang, il s’accroupit et la fais chanter pour ensuite la serrer des ses bras: on l’envie tous! Elle en gardera un sacré souvenir. L’ambiance est parfaite, en symbiose totale avec la musique qui déferle et nous ensorcèle. Atoma fut un moment fort de la prestation, la foule étant en transe et chantant à s’époumoner. Prestation magique et parfaite pour nos suédois de Dark Tranquillity.
 
 
En résumé nous avons eu droit à une épique soirée frôlant la perfection, dans une ambiance unique et intense. Mention toute spéciale à la gang du Saguenay (qui se reconnaitra): merci d’avoir été aussi festifs, passionnés et généreux.
 
Omnium Gatherum: http://www.omniumgatherum.org/
Moonspell: https://www.facebook.com/moonspellband/
Amorphis: http://www.amorphis.net/
Dark Tranquility: http://darktranquillity.com/
District 7 Production: https://www.facebook.com/district7prod/
Quebec-Metal Facebook: https://www.facebook.com/QuebecMetal/
Quebec-Metal Instagram: https://www.instagram.com/quebecmetalarchives/
Photos par Marie-Ève Desmeules
Review par Marie-Ève Desmeules
©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment