Sweden Rock Festival 2019

Friday, 8 March 2019

CD Critics: Chontaraz - Speed the Bullet (2019)


(French Only!!)


Critique CD

Chontaraz - Speed the Bullet (2019)

Le groupe:
Chontaraz – Voix
Ahkon – Guitare
Kraakh – Guitare
Rhimm – Basse
Naagh – Drums

Les Chansons:
01 – Blind
02 – Speed the Bullet
03 – Animalistic
04 – Blue Skies Turn Black
05 – Echoes
06 – Ra Fa El
07 – One
08 – Inflict and Self Destroy
09 – Fences
10 – Cry
11 – Kraakh

Sa risque de vous surprendre, mais c’est pourtant vrai, Chontaraz viens de la ville de Hell en Norvège. Le groupe se définie eux-mêmes comme étant un groupe de Post-Apocalyptic Heavy Metal. Il est vrai que les thèmes emprunter par le groupe se situe dans le futur, mais j’oserai affirmer que le groupe ose piocher dans différent style comme le thrash, l’industriel métal, death et d’un bon heavy métal traditionnel. Fort d’un premier album qu’est Rondamauh qui est parue en 2017 et qui contient de puissantes chansons et qui mérite une écoute certaines pour tout amateur de métal. J’ai eu la chance de découvrir ce groupe en 2017 lors du Metaldays en Slovénie et depuis ce temps je suis devenu fan absolue du groupe. Deux ans plus tard le groupe nous arrive enfin avec leur deuxième album qu’est Speed the Bullet. Alors il me tarde de vous faire découvrir ce nouveau rejeton de la part de Chontaraz.

Le tout débute avec la pièce Blind. Un son hyper heavy et lourd s’y dégage d’entrée avec un petit coté techno industriel de bonne facture. C’est une chanson qui d’entrée de jeux offre déjà une belle ambiance. La voix de Chontaraz (chanteur) qui est si unique, ajoute une énergie totalement différente et savoureuse. Il en est suivi de la pièce titre qu’est Speed the Bullet. D’entrée de jeu, le rythme des guitares nous emportent aisément vers un univers totalement différent. Plus heavy et avec une voix nettement plus haute. C’est définitivement une pièce à surveiller sur scène car elle fera effet à coup sûr. Les rythmiques provenant de tous les instruments sont fortement dynamiques et entrainantes. Animalistic est plus moderne dans le rendu sonore mais en demeure néanmoins extrêmement heavy et puissant. Les guitaristes s’en donne à cœur joie avec des riffs ultra rapide. À plusieurs moments la pièce ralentie mais sans jamais perdre de sa puissance. Blue Skies Turn Black débute de façon plus lente et nettement plus évaporé comparer aux précédentes chansons, mais ne jamais se fie à l’apparence, car le rythme reprend en vigueur et nous offre une pièce ultra heavy. La Voix de Chontaraz est plus claire à certain endroit, ce qui nous démontre toute l’étendue de son talent vocale. L’ensemble rythmique est tout simplement parfait et vraiment efficace. Echoes n’a pas l’intention de ralentir le rythme de l’album avec un son nettement plus lourd. C’est une chanson plus nuancée grâce à certaines ambiances provoquées par le jeu des guitares. Ra Fa El nous offre encore une fois un rythme effréné et fortement ambiancé. Le jeu de la basse est omni présent et offre un excellent groove a la chanson. On peut ressentir un petit coté industriel incorporé a la puissance apportée de la part des guitares. Selon moi, c’est encore une chanson qui est nettement construite pour la scène. One avec son introduction piano et voix douce de là par du chanteur offre un autre dynamique. C’est une chanson plus chaleureuse, voir à la limite une excellente ballade. Inflict and Self Destruct reviens vers une noirceur et un rythme plus lent grâce à des guitares sous accordé. Un peu comme le core le fait généralement. Cependant le rythme demeure extrêmement heavy. Même la batterie nous offre certains blasts beat. C’est une chanson qui va dans plusieurs univers du métal. Fences a une approche plus lente et nettement plus proche d’un heavy metal mais avec une belle efficacité. La voix est magnifiquement interprétée. L’ensemble des instruments offre de belles nuances au niveau du rythme. Cry reviens aussitôt vers une rythmique plus heavy que la précédente chanson, mais avec toujours cette belle assurance et une belle efficacité d’exécution. Vous allez adorer cette dernière c’est garanti. L’album se termine avec la pièce Kraakh.  Et quelle belle façon de terminer un album aussi complet avec une chanson qui contient tout ce que l’album nous a proposé en termes de rythmique. Même du coté vocale, on a le droit à une voix douce mais tout aussi criarde à certains endroits. Une pièce vraiment lourde et totalement sombre a plusieurs endroits.

Décidément, Chontaraz a fortement réussi le test du deuxième album, surtout avec un premier album comme Rondamauh, la barre était très haute et pourtant avec Speed the Bullet, Le groupe nous a offert un album encore plus mature avec des compositions d’une très haute qualité. Chontaraz (chanteur), nous a vraiment ici démontrer toute l’étendu mais surtout l’efficacité de son répertoire vocal. Une batterie et une basse ultra solide qui ont offert de multiples rythmiques ou de bon groove sur l’ensemble de l’album. Que dire des guitares qui peuvent passer d’un rythme a l’autre avec une efficacité et d’un professionnalisme débordant de fraicheur. Je vous conseille fortement d’acheter ce nouvel album qu’est Speed the Bullet et profiter en pour vous procurer en même temps leur premier album qu’est Rondamauh car vous ne regretterai en aucun cas votre investissement. Chontaraz est maintenant un groupe à surveiller dans l’avenir sur la scène métal mondial.

Ma note: 9.5/10


Rondamauh Album videoclip:

Speed the Bullet videoclip:

Critique CD par Alain Labonte
©Québec-Métal
 

No comments:

Post a Comment