Sweden Rock Festival 2019

Sunday, 25 November 2018

CD Critics: Warkings - Reborn (2018)


(French only !!)


CD Critics

Warkings – Reborn (2018)

Le groupe:
The Tribune – Voix
The Crusader – Guitare
The Viking – Basse
The Spartan – Drums

Les chansons:
01 - Give em War
02 - Never Surrender
03 - Hephaistos
04 - Gladiator
05 - Holy Storm
06 - Battle Cry
07 - Fire Falling Down
08 - Sparta (feat, The Queen of the Damned)
09 - The Last Battle
10 - Die Flut

Genre: Heavy Métal/Power Métal
 
Warkings est un nouveau groupe de la scène métal. Les origines du groupe sont inconnues, mais selon les prétentions du groupe, le groupe nous arrive directement de la maison des rois. Les quatres membres sont habillés en guerriers Viking et ont des costumes intimidants Le premier album du s’intitule Reborn. Le groupe offre un power métal aux thèmes variés, basés sur les guerres ou la mythologie.Cessons de tergiverser et allons découvrir le premier disque de Warkings.

L’album débute avec Give em War; un son de guitare oriental mais qui change radicalement vers un power métal très rythmé. En plus, il y a une belle mélodie vocale,une guitare surexcitée, une section rythmique rapide et très efficace. Never Surrender garde le cap de la rapidité provenant de la batterie, avec un ralentissement ici et là, comme Kamelot sait le faire.  En mélangeant les harmonies et le rythme d’Hammerfall , vous avez un power métal de belle qualité. Un excellent solo de guitare vient agrémenter le tout de belle façon. Hephaistos débute lourdement avec un.un rythme rassembleur  et des voix d’arrière-plans  qui me font penser à du Dream Evil. La chanson Gladiator débute lentement, mais attention, le rythme va s’enflammer et devenir très rapide. Elle sera chantée aisément par la foule, en mode concert. Holy Storm nous revient du côté de la guitare avec un rythme oriental en début mais qui se changera à une rythmique plus directe. On se laisse guider par le rythme assez facilement. Battle Cry, avec son introduction très guerrière, offre un rythme très convaincant provenant de la batterie. La guitare offre une dynamique qui amènera un headbang garanti. La voix demeure toujours aussi bonne et agréable. Préparez-vous pour la guerre, car Warkings vous y emmène avec cette chanson. Fire Falling Down offre un rythme très excité, incluant de belle mélodie de la guitare. Le rythme change à plusieurs reprises mais demeure néanmoins très puissant et direct. Sparta, avec sa guitare puissante et heavy, offre du power métal pur. Fait à remarquer, la voix est plus agressive et lorgne vers un growl, qui est chanté par une femme du non de The Queen of the Damned, qui ne dénature aucunement l’ensemble de la chanson. Encore une fois, vous aurez le droit à un sublime solo de guitare. Avec The Last Battle, préparez- vous à du rythme très rapide de tous les instruments.  Cette belle chanson envoute et on n’a que le goût de bouger de la tête. Un son de clavier en fond de piste agrémente l’ensemble de la pièce. Die Flut est la dernière chanson de l’album et débute avec un piano et le chanteur. C’est une belle balade, en allemand. . Plusieurs ambiances folks se ressentent durant la chanson. Le chant est doux, calme et apaisant.
  
Pour un premier album, Warking nous offrent un excellent power métal. Certes, ils n’ont pas réinventés le style mais les chansons sont très puissantes, rythmées, avec un chant fort bien interprété. Vous y trouverez facilement plusieurs influences directes comme KamelotHammerfallDream EvilBrainstorm et plusieurs autres. La structure des chansons est bien faite et la production de l’album est impeccable. Vous avez le droit avec Reborn, à dix chansons qui sauront vous divertir à souhait mais qui feront encore plus de dommage sur scène, je vous le garantie. Alors allez vite chez votre disquaire pour vous procurer ce premier album de Warkings qu'est Reborn.

Ma note: 8.5/10

 
Critique CD par Alain Labonte
Correction de texte par Julia M
©Québec-Métal
 

No comments:

Post a Comment