Sweden Rock Festival 2019

Tuesday, 25 September 2018

Concert Review: Alestorm & Gloryhammer + guest (Quebec City - Sept 23rd 2018)


(French only!!!)

TROLLWAR – GLORYHAMMER – ALESTORM
IMPÉRIAL BELL DE QUÉBEC
23.09.2018
C’est dans un Impérial rempli à craquer que la tournée nord-américaine de GloryHammer et Alestorm s’est arrêté en ce frais dimanche soir sur la capitale. La représentation était à guichet fermé. Une soirée chaude, festive et bien arrosée en vue! 


TROLLWAR :
La scène québécoise était représenté par Trollwar, un groupe de Black Metal Folk Mélodique originaire d’Alma et composé de: 

Steeve JF : Guitare  
Mathieu Chauvette : Guitare
Keven Villeneuve : Basse
Mathieu Pajo : clavier
Yanick Tremblay : batterie
Simon-Pierre Fortin Leclerc : Vocal
Jonathan Mathieu: Accordéon 
Le gars étaient en feu, et ils nous ont montré de quoi ils sont capables en enchainant pièce sur pièce et en nous agaçant avec ce qui s’en venait (gloryhammer et alestorm). Plusieurs chantaient avec eux et visiblement ils ont déjà des fans. Voici leur setlist:
Summoning
Shores Of Madness
Home of the Forbidden Lore
The Forsaken One
Forgotten
Omens
In Defiance


Pour l’occasion le groupe vendait en exclusivité leur tout nouvel album « Oath of the Storm » dont le lancement officiel est prévu début Novembre : une foule d’amateurs s’est rapidement massée devant leur table afin de mettre la main sur un cd et/ou un vêtement à l’effigie du nouvel album. Ils sont à suivre..

GLORYHAMMER:
Après une brève attente, le groupe de power metal britanico-écossais, Gloryhammer entre en scène. Né d’un projet de l’effervescent chanteur d’Alestorm en 2010, le groupe composé de Christopher Bowes – claviers, Thomas Winklerchant, Paul Templing – guitare, James Cartwright – basse et Ben Turkbatterie; est sur une lancée épique. Nos joyeux lurons nous servent un son power-métal-médiéval et ce tant au niveau visuel (ils sont tous costumés) que musical. La qualité du son est incroyable et nous réalisons à quel point Thomas est en voix et solidement. L’ambiance est enflammé et dès que Thomas poursuit les « méchants » armés d’un marteau géant la salle hurle. Le jeu de lumière est éblouissant et en accord parfait avec la musique, wow! Pour la fan finie de Donjon Dragon que je suis je me retrouve en pleine quête et je glisse volontairement dans l’univers « heroic fantasy » qu’ils nous proposent. Voici ce à quoi nous avons eu droit:
Setlist:

Seul bémol: aucune marchandise sur place pour les fans. Cependant j’en aurais pris encore et encore et encore mais force était d’admettre que  l’immense canard dissimulé dans le fond de la scène était impatient de se montrer…


ALESTORM:
C’est dans une salle frôlant l’hystérie, en sueur et humant la bière que les lumières se sont éteintes après une bonne pause permettant à tous d’aller refaire le plein de liquide, sortir prendre l’air ou se ruer à la table de la tête d’affiche: malheureusement la majeure partie étant déjà vendu depuis belle lurette! Et pourtant en arrivant j’ai remarqué à quel point il y avait de la marchandise: t-shirt, tuques, cd, « hoodie », « stickers », canard de bain tagué Alestorm, briquet et…spatule à dessert!
Alestorm est formé de:
Christopher Bowes – claviers et chant
Gareth Murdock – bassechœurs
Peter Alcorn – batterie
Elliot Vernon – claviers
et Máté Bodor – guitare


Le groupe se définit lui-même comme de « vrais pirates métal écossais». Comment à mon tour les décrire: de différents styles dérivés du métal, avec des soupçons de folk power-métal mais effectivement saupoudré de PIRATERIE! À noter que les claviers remplacent parfaitement accordéons et autres instruments traditionnels. Les textes décrivent les thèmes de la piraterie avec son côté épique et aventurier sans oublier la liberté et les plaisirs de la beuverie.
Les mélodies nous ensorcèles dès les premières notes et les textes racontent les aventures de nos joviales et sympathiques pirates; les chansons se veulent absurdes et comiques.

Setlist
Keelhauled 
Hangover (Taio Cruz cover) 

Encore:
(Pirates of the Sea cover) 

Moments clés de la prestation:
  • Christopher Bowes vêtu d'un kilt brodé ALESTORM, d’une casquette de baseball "Oh Wow!" , et d’un t-shirt  « I GOT LOST in the gay dolphin » qui demande à la foule de se diviser en deux et hurle: maintenant tout le monde se met nu et fait l’amour ensemble…ce qui finit en immense « wall of death » arrosé de bière!
  • Dans « No Grave But The Sea », les gens se mettent à ramer et scande le refrain en chœur !
  • Le bisou viril entre Máté Bodor guitariste et le chanteur Christopher Bowes sous le regard infaillible du canard géant.
- La foule pleine de pirates : j'adore voir les gens s'investir autant dans les groupes qu'ils vont voir; il y a ce côté magique qui nous fait lâcher prise et profiter pleinement du spectacle. 
- Chris jouant un solo sur son clavier tout en buvant cul sec une bière.
  • Les nombreuses danses ridicules exécutées sur scène entre les membres visiblement plus qu’heureux et livrant une performance passionnée, parfaite et inoubliable.
Une bonne façon de terminer cette nuit de beuverie dans la décadence festive sur fond de folklore tout en faisant le symbole de l’hameçon en hurlant les sympathiques et lyriques paroles de Fucked With an Anchor!
Alestorm est un un groupe incroyablement bon, généreux et drôle sur scène.
Merci à Karl Emmanuel de district 7 pour la qualité des spectacles qu’ils nous offrent, ce gars a du flair et sait ou il s’en va.  Encore une soirée parfaite à L’impérial de Québec.

Alestorm: https://alestorm.net/
Gloryhammer: https://gloryhammer.com/
Trollwar: https://www.facebook.com/Trollwar/
District 7 Production: https://www.facebook.com/district7prod/
Impérial Bell: https://www.imperialbell.com/Imperial-Bell/Programmation
Quebec-Metal Facebook: https://www.facebook.com/QuebecMetal/
Quebec-Metal Instagram: https://www.instagram.com/quebecmetalarchives/
Chronique par Marie-Ève Desmeules
Photos par Alain Labonte
 ©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment