Sweden Rock Festival 2019

Saturday, 30 March 2019

CD Critics: Battle Beast - No More Hollywood Ending (2019)


(French Only!!)


Critique CD

Battle Beast – No More Hollywood Ending (2019)

Le groupe:
Noora Louhimo – Voix
Joona Björkroth – Guitare
Juuso Soinio – Guitare
Janne Björkroth – Keyboards
Eero Sipilä – Basse
Pyry Vikki – Drums

Les Chansons:
01 – Unbroken

02 – No More Hollywood Ending

03 – Eden

04 – Unfairy Tales

05 – Endless Summer

06 – The Hero

07 – Piece of Me

08 – I Wish

09 – Raise Your Fists

10 – The Golden Horde

11 – World on Fire

12 – Bent and Broken

13 – My Last Dream

Genre: Heavy/Power Metal
Battle Beast a démarré une carrière en force avec la sortie de l’album Steel en 2011 et plus le temps avançais, plus le groupe sortait des albums de qualités et se plaçais fortement sur l’échiquier du métal à l’échelle mondial avec d'incessante tournée. Avec Bringer of Pain (2017), Battle Beast démontrait à la planète entière qu’il avait tout ce qu’il faut pour ne faire que des albums de qualités mais surtout avec plusieurs chansons pouvant être joué sur scène aux grands plaisirs des fans présent à chaque concert. C’est maintenant aujourd’hui en 2019 que le groupe nous arrive avec un nouvel album qui se nomme No More Hollywood Ending et qui est le cinquième album du groupe. Alors ne perdons pas de temps et allons voire pièce par pièce de que referme ce nouveau méfait de Battle Beast.

C’est avec la chanson très heavy qu’est Unbroken que s’ouvre l’album. Une chanson très rythmée avec certaines parties plus bluesy à certains endroits et de belles ambiances qui combiné à la puissance du reste des instruments, nous offre une pièce fortement bien foutue et d’un pur heavy métal digne de Battle Beast. No More Hollywood Ending offre dès le départ une certaine émotion qui se ressent assez rapidement auprès de l’auditeur. Une chanson plus douce mais sans jamais perde le sens heavy et direct. La voix de Noora Louhimo est carrément sublime. Jusqu’à maintenant, on a eu le droit à deux chansons qui ont vraiment leur place lors de concert, un bon départ. Eden débute de façon plus classique avec piano et violon mais sans y attendre, le rythme heavy reprend de plus belle et offre une dynamique un peu proche de ce qu’un certain Nightwish peut faire. À la fois rempli de douceur mais tout en y incorporant subtilement des rythmiques nettement plus durs. Une très belle combinaison selon moi. Un superbe solo de guitare qui se mélange parfaitement à avec le clavier. Unfairy Tales est plus traditionnel dans son ensemble. De belle ambiance provenant du clavier et un rythme de l’ensemble des instruments ou surement due à la manière que la chanson a été bâtis, me fait penser à une chanson vraiment plus typée des années 80. Endless Summer et une ballade avec une certaine puissance au niveau du rythme, mais fort efficace au niveau des émotions retransmise par l’ambiance total de tous les instruments mais aussi par la magnifique voix de Noora Louhimo. The Hero avec une introduction provenant du clavier, ne nous laisse pas trop longtemps sur notre appétit, Une chanson heavy et rythmé mais ou la basse est omni présente. Le mélange entre les rythmiques imposé par les guitares et au clavier est tout simplement savoureux. Piece of Me, est le genre de chansons que j’aime bien, je veux dire par là, que plusieurs rythmes sont cassés à certain moment et la voix de Noora Louhimo deviens rageuse et plus féroce. Une autre belle chanson. Il y a plusieurs parties plus mélodiques mais l’ensemble demeure néanmoins dur et heavy à souhait. I Wish avec son côté plus classique et symphonique a son début, nous offrent d’emblée une chanson remplie de douceur et de nuance en même temps. Il y a beaucoup d’émotion qui s’y en dégage et elle est très plaisante à écouter, on a qu’à se fermer les yeux et on se laisse emporter aisément avec beaucoup de tendresse vers un imaginaire fort plaisant. Raise Your Fists renferme beaucoup d’ambiance nettement plus folk et rassembleur et au moment où le rythme prend en vigueur, c’est à dire, du pur métal rapide et direct. Pour moi c’est une autre chanson qui pourrait aisément faire mouche à coup sûr en mode concert. Voix narrative, clavier omni présent, rythme endiablée, tout y est pour une chanson parfaite. The Golden Horde offre dès le départ une rythmique carrément rapide et puissante. Encore une fois le mélange entre guitare et clavier et magnifiquement interprété. Une batterie complètement rapide et déjantée offre une dynamique de puissance a l’ensemble de la chanson. World on Fire reviens au style plus typé dans le symphonique métal mais tout en gardant la petite touche que Battle Beast nous y a habitué avec le son qu’ils se sont forgées au fil du temps. Il y a toujours quand même cette petite touche de tendresse et de mélodie a l’intérieur de la chanson qui viens vite nous chercher en l’intérieur de nous. Bent and Broken est encore une magnifique ballade remplie de douceur provenant autant de l’ensemble des instruments que du chant en lui-même. L’album se termine avec My Last Dream. Dès son départ j’y ressens une certaine influence provenant des années 80 avec un côté plus Rock ‘n Roll. Un heavy vraiment bien nuancée et intéressant au niveau du rythme. Une très belle façon de terminer l’album.

Battle Beast avec No More Hollywood Ending nous prouve qu’ils sont capables de nous offrir un album quasi parfait avec des compositions d’un haute qualité et franchement bien variées au niveau des rythmiques et des ambiances. La combinaison entre les guitares et le clavier et carrément sublime et nous offrent énormément de mélodies mais aussi de rythmique puissante et heavy a souhait. La voix de Noora Louhimo est géniale et peut se promener d’un registre rempli de douceur que de chant plus rageur et dynamique. La batterie offre souvent des rythmes rapides ce qui apporte vraiment une belle puissance a l’ensemble des chansons plus rapide. Sur plusieurs chansons, on peut aisément ressentir la basse qui apporte ce petit groove si important au power metal mais surtout aux chansons proposées ici sur l’album. Avec No More Hollywood Ending, Battle Beast vient de démontrer au monde entier qu’ils sont maintenant prêts à conquérir la planète métal en tant que tête d’affiche. Quebec-Metal vous recommande fortement d’aller au plus vite vous procurer cet album de qualité car vous ne le regretterai pas.

Ma Note: 9.5/10


Battle Beasthttps://battlebeast.fi/
No More Hollywood Ending Videoclip: https://www.youtube.com/watch?v=SZzhUPe-Bck
The Golden Horde Lyric Video: https://www.youtube.com/watch?v=ndSXNhF9g7E
Critique CD par Alain Labonte
©Québec-Métal

Tuesday, 26 March 2019

Pre Festival Report: Full Force Festival (Ferropolis, Gräfenhainichen, Allemagne - 28 au 30 juin 2019)


(French Only!!)


Pre-Festival Report
Full Force Festival (Ferropolis, Gräfenhainichen, Allemagne)
28 au 30 juin 2019

Vous cherchez un festival qui combine, originalité, aisance, beau paysage mais surtout avec des groupes d’une grande qualité?

Le Full Force est un festival conçu justement pour vous. Revenons un peu sur l’édition 2018. Avec une excellente température, on aura eu le droit a des groupes de qualité comme Judas Priest, Parkway Drive, Bullet for my Valentine, Soulfly, Kataklysm, Rise of the Northstar, God Dethroned, Body Count, In this Moment, Ektomorf et des dizaines de groupes de très bonne qualité. C’était ma première présence en tant que photographe et je suis resté marquer par l’ambiance vraiment festive et toutes les possibilités qui s'offrait à tous les amateurs de bon métal qui s’y trouvais. Alors avec cet article, je veux vous convaincre de vivre l’expérience au moins une fois dans votre vie en ce qui concerne le Full Force Festival.


 Cette année, le festival n’a surtout pas baissé les bras, au contraire, même endroit, toujours trois scènes bien disposées mais une affiche encore très savoureuse en ce qui concerne les groupes. Imaginez revoir encore Parkway Drive (qui l’an passé avait donné une performance sublime incluant beaucoup de pyrotechnie, une batterie qui tourne sur elle-même). Alors on peut encore s’attendre à une performance monstre de leur part. Arch Enemy sera eu aussi une des têtes d’affiche et avec leur excellent death métal mélodique sauront sans problème faire vibrer les milliers de spectateurs présents sur place. La troisième tête d’affiche sera Limb Bizkit qui avec leur nu-métal, mais surtout avec leur énergie scénique provoqueront un gros party dans l’immense foule présente. Jusqu’à maintenant ça débute fort.

On rajoute à la programmation: BehemothLamb of GodAlcestAmorphisBury TomorrowCannibal CorpseKadavar Sick of it AllWhile She SleepsAnimals as LeadersAnnisokayCrowbar Harm’s WayJinjerMunicipal WasteNapalm DeathTesseractTurnstileWhitechapelWolfheart et beaucoup plus encore, sa nous donne un festival d’une haute qualité qu’on ne doit certainement pas manquer.

Vous doutez encore, alors regarder le petit film avec mes photos de l’an passer concernant le décore du site mais aussi de la foule: https://www.instagram.com/p/BmLaKQ1FOgw/  Ou vous pouvez aussi regarder le vidéo de l’annoncement des groupes de cette années: https://www.youtube.com/watch?v=f1BQxHnUbFk et vous serai complètement ravis et convaincue d’y être cette année.

Les services incluent sur le site sont très nombreux, Plusieurs accès à différente nourriture pour tous les gouts, des toilettes très accessible, une plage pour vous baigner, Un metal market et nous ne vous inquiété pas, il y a plusieurs points de vente de bière et beaucoup plus encore comme un service de navette entre chaque terrain de camping, alors vous n’avez plus d’excuse et acheter vos passe week-end pour le Full Force 2019. (Cliquer sur le lien ci-bas pour l’achat de vos passe).

Le Full Force a encore réussi à nous offrir un festival de qualité avec des groupes de qualité et l’année 2019 promet d’en être une très plaisante mais surtout très heavy pour combler les amateurs de métal du monde entier. Alors j’espère qu’on s’y verra encore une fois cette année.

 
Full Force Festival: https://full-force.de/en/
Article par Alain Labonte
©Québec-Métal 
 

Wednesday, 13 March 2019

CD Critics: Exumer - Hostile Defiance (2019)


(French only !!)


Critique CD

Exumer - Hostile Defiance (2019)

Le groupe :
Mem Von Stein – Voix
Ray Mensh – Guitare
Marc Bräutigam – Guitare
T. Schiavo – Basse
Matthias Kassner – Drums

Les Chansons:
01 – Hostile Defiance
02 – Raptor
03 – Carnage Rider
04 – Dust Eater
05 – King’s End
06 – Descent
07 – Trapper
08 – The Order of Shadows
09 – Vertical Violence
10 – Splinter
11 – He’s a Woman – She’s a Man (Bonus Track)
12 – Supposed to Rot (Bonus Track)

Genre: Thrash Métal

Exumer est un groupe Allemand qui nous offre du pur thrash métal de très belle qualité. Fier de quatre albums à son actif, surtout avec le majestueux The Raging Tides qui est parue en 2016, Le groupe ne cesse de sillonner les routes du monde entier pour nous servir ce thrash fortement influencé par la scène de la Bay de San Francisco mais aussi avec ce petit son qui caractérise le thrash Européen. Alors un très bon amalgame entre mélodie et riffs acérés. Le groupe nous arrive aujourd’hui avec leur cinquième album qu’est Hostile Defiance. Alors il me tarde de vous faire découvrir ce que renferme ce nouveau rejeton de la part d’Exumer.

D’entrée de jeu, le groupe démarre avec la pièce titre de l’album qu’est Hostile Defiance. Le groupe nous démontre en partant qu’ils ne feront pas de la dentelle. Un thrash hyper puissant et rageur, une chanson rapide mais remplie de mélodie. Une très belle façon de démarrer l’album. Raptor avec son jeu de batterie qui se mélange à merveille avec les guitares, nous offrent encore une fois des rythmiques thrashy a souhait et un rythme a headbanger. La voix est complètement efficace et très criarde. Il y a toujours de très bonne partie mélodique mais sans jamais perde de puissance provenant de tous les instruments. Une chanson définitivement conçue pour la scène. Carnage Rider et plus rapide mais demeure néanmoins dans la même constance que la précédente chanson. De très bon moment de break provenant des guitares. Les mélodies restent constantes et ce qui apporte un petit plus a leur thrash métal. Dust Eater est le genre de thrash qui me fait headbanger de ce pas. Des riffs puissants et soutenues. La voix est plus calme mais toujours aussi efficace.  Les mélodies sont moins présentes mais l’ensemble n’en demeure quand même très puissant et ultra heavy. King’s End redeviens ultra rapide dans son rythme mais avec certaines ambiances qui comblent l’ensemble grâce à une guitare plus nuancée par endroit.  Un solo de guitare fort efficace et rapide. Encore une chanson très efficace dans sa totalité. Descent est plus lente dans son départ mais sans jamais perde son côté très thrash. Encore une fois, une belle ambiance se dégage d’une des guitares, ce qui apporte un plus à l’ensemble de la chanson. Des rythmiques qui se cassent à certains moments, mais ils sont tellement bien exécutés qu’on ne s’y perd jamais dans la mouvance de la pièce. Trapper vient tout cassé dans la baraque. Rapidité d’exécution de l’ensemble des instruments. Une chanson de pure thrash métal, tous les ingrédients en font partie. Encore de très bon break provenant des guitares vous emporterons à coup sûr vers un headbanging fortement soutenue. The Order of Shadows voit une basse nettement plus présente qui projette un certain groove a la chanson. C’est une chanson nettement plus nuancée dans son ensemble mais très agréable d’écoute. Les riffs des guitares sont très acérés et constants. Encore une fois, on a le droit a un solo de grandes envolé avec certaine partie plus mélodique à certains endroits. Vertical Violence reprend une rythmique plus rapide mais très dynamique. Il est impossible de rester de marbre devant ces rythmiques fort endiablées. La batterie demeure toujours très rapide et les guitares déchirent vraiment tout sur leur passage. Splinter est une courte chanson mais extrêmement heavy et rapide. Malgré ce déferlement de riffs rapide, une certaine partie de la pièce a droit a des moments remplie de mélodies. Dans la version contenant deux bonus, vous aurez le droit a des chansons comme He’s a Woman – She’s a Man et Supposed to Rot.

Définitivement Exumer nous donne une vraie leçon de pure thrash métal sur Hostile Defiance. Des chansons vraiment bien construites et surtout comprenant des rythmiques vraiment variées et solide comme du roc. Une voix vraiment puissante. Une batterie en constante mouvance qui apporte à l’album, la dureté qui la caractérise. Du côté des guitares, tout simplement magistrale et fortement efficace. Tantôt des rythmiques très rapides, tantôt des rythmiques plus soutenues et le tout accompagné de mélodie. Exumer nous offre ici un album vraiment bien heavy et très thrash avec des chansons de très bonne qualité. La production et le son de l’album est parfait. Je vous recommande fortement d’acheter cet album lors de sa sortie le 5 avril 2019.

Ma note: 8.5/10


Hostile Defiance videocliphttps://www.youtube.com/watch?v=qJYNazlMWFI
Metal Blade Recordshttps://www.metalblade.com/us/
Quebec-Metal Facebookhttps://www.facebook.com/QuebecMetal/
Critique CD par Alain Labonte  
©Québec-Métal