Sweden Rock Festival 2019

Monday, 1 October 2018

Carach Angren + Guest in Quebec City, Canada (sept 29th 2018)


(French Only)

Carach Angren + Guest at La Salle Multi in Québec City
September 29th 2018

Sanguine Glacialis
C’est l’excellent groupe Montréalais, SANGUINE GLACIALIS, qui avait la tâche de réchauffer la salle Multi de Québec. 
Leur univers est mélodique et death metal mais avec des influences très nettes de classique et de jazz. La voix de Maude est intense et aérienne mais définitivement death et c’est cette ambivalence entre le mélodique et le growl qui as réussie à me faire frissonner. L’ambivalence est tout aussi présente dans les compositions, on remarque tout de suite que ce sont d’excellents musiciens avec une très belle présence scénique. *thumbs up* Ils sont à suivre.

De l’avis même de la chanteuse Maude Théberge: « c'était super cool et on est méga heureux d'avoir pu jouer à Québec avec cette tournée là »

Setlist
Aegnima 

Oblivion Whispers 

Monsters 

Missa di Angelis

Maude Théberge - Vocal et clavier
Jonathan Fontaine - Guitare & Backvocal
Alexandre Primeau - Guitare
Marc Gervais - Bass & Backvocal
Jérémy Racine - Drum

Wolfheart
J’attendais ce band-projet Finlandais depuis très longtemps et j’étais très excitée à l’idée de les voir.
Crée par  Tuomas Saukkonen en collaboration avec plusieurs musicien de la scène métal scandinave, Wolfheart s’auto-qualifie de « Winter Metal» (death metal nordique). 
Les compositions sont atmosphériques, émotionnelles et mélodiques et regorge d' harmonies au mood mélancolique. 
Les chansons sont structurées de manière complexe et de grande qualité. La voix est gutturale et et growlé, les paroles sont généralement en anglais. Le band a composé leur dernier album «CONSTELLATION OF THE BLACK LIGHT »  en plein hiver, inspiré par le froid et la beauté glaciale de cette saison. Le temps de la prestation j’étais ailleurs en symbiose complète avec eux. Ils ont été très généreux avec la foule qui étais subjugué par cet univers complètement différent du premier groupe et qui malgré un son pas toujours très nette ne s’attendait pas à ça.
WoW quel beau moment et évidemment j’en aurais pris plus dont The Flood qui selon moi est une « masterpiece » mais qui n’a pas été joué, ce qui demeure ma seule déception de la prestation du groupe.

Setlist
Everlasting Fall (Intro) 

Aeon of Cold 

Zero Gravity

The Hunt 

Breakwater

Routa Pt. 2

Boneyard

Outro 

Tuomas Saukkonen: Guitar, Vocals
Mika Lammassaari: Lead guitar
Joonas Kauppinen: Drums
Lauri Silvonen: Bass, backing vocals.

Mors Principium Est
Mors Principium Est (du latin : « la mort n'est que le commencement ») est un groupe finlandais incontournable de la scène scandinave. 
Le style est un death metal mélodique aux ambiances travaillées rappelant Dark TranquillityIn Flames et Soilwork
Les compositions sont complexes, originales sur une ambiance moderne et quasi cybermétal (Birth of the Starchild) . Ils allient à la perfection l'agressivité et le mélodique. Sur PURE, le chant solidement death et  mélancolique s’alterne avec l’apparitions d'une voix féminine ajoutant une dimension éthérée à cette chanson: wow ! 
Ville est ce soir très en voix, il est  puissant et juste.  Liro, le drummer, est d'une précision de chirurgien, il parvient à me captiver et j’ai eu droit à des « eyes contact » et des sourires: je le regardais la bouche grande ouverte. Les guitares d’Andy et de Lauri sont toujours en harmonie et les solo d’Andy nous laisses sans voix: quel GRAND guitariste (sans jeu de mots).
Sur l’excellente, Apprentice of death, il y a clairement un mood symphonique, ce qui appuie le sentiment de mélancolie et d’émotions fortes de l’univers de MORS PRINCIPIUM EST. La présence scénique est impeccable et Ville ne cesse d’aller voir les fans d’un bout à l’autre du stage. Ils sont clairement prêts pour cette tournée avec Carach Angren

Setlist: 
Reclaim the Sun 
Life in Black 

Monster in Me 

Sinners Defeat 

We Are the Sleep 

Pure 

Apprentice of Death 

Birth of the Starchild 

Membres:
Ville Viljane: chant
Andy Gillion: guitare
Teemu Heinola: basse
Iiro Aittokoski: batterie
Lauri Unkila: guitare

Carach Angren
Carach Angren est un groupe de black metal symphonique néerlandais. Le style musical est agressif, profondément death metal et brutal et leur composition aborde essentiellement les fantômes et autres phénomènes paranormaux.
Le nom du groupe s’inspire de l’univers de Tolkien et signifie « les mâchoires d’acier » désignant ainsi le passage nord-ouest menant au Mordor.
Les membres de Carach Angren sont arrivés sur scène dans une ambiance lugubre et les fans réunies les ont acclamés. Leur prestation est théâtrale et sombre avec beaucoup d’effets scéniques; pour ne nommer qu’Ardek le claviériste bougeant d’une manière saccadée comme s’il était possédé. Les membres du groupe sont maquillés rappelant sans équivoque fantômes et adorateurs des pouvoirs obscurs: et dans la salle les fans sont nombreux à en avoir fait autant pour l’occasion. 

Seregor arrangue la foule et la défis du regard tandis qu’à la guitare Bastiaan torture son instrument vêtu d’un tablier de boucher en cuir. Namtar quant à lui bat brutalement le rythme derrière son drum qui est entouré d’une clôture de cimetière. Vers le milieu de la prestation, Seregor dévoile une forme jusque là maintenue cachée; un mannequin représentant une femme. Il l’a cajole pour mieux sortir un couteau et littéralement l’égorger et la foule hurle et en demande encore plus: on es carrément en plein film d’horreur macabre. Pour les amateurs, il s’agit certainement là d’une épique prestation de Carach Angren


 Setlist:
Charlie
When Crows Tick on Windows
General Nightmare
The Cariage Wheel Murder
Spectral Infantry Batallions
In the Naam Van de Duivel
Sir John
Blood Queen
The Sighting is a Portent of Doom
Pitch Black Box
Lingering in a Inprint Hunting
The Funerary Dirge of a Violinist
Bitte Totet Mich
Bloodstains on the Captain's List

Membres:
Dennis « Seregor » Droomers: chant 
Bastiaan Boh: guitare
Ivo « Namtar » Wijers: batterie
Clemens « Ardek » Wijers: Clavier

Mors Principium Est: http://www.morsprincipiumest.com/
Chronique par Marie-Ève Desmeules
Photos par Marie-Ève Desmeules
©Québec-Métal

 

No comments:

Post a Comment