Bloodstock Festival 2018

Friday, 29 November 2013

Cd Critics : Elderoth - Elderoth (2012)


French Version Only !!!!
 

Critique CD

Elderoth - Elderoth (2012)

Le Groupe :

Collin McGee - Guitars/Vocals
Jeff "The Trazz" Jenkins - Bass
Dave Evangelista - Guitars (session)
David Gagné - Drums

Les Chansons :

1 - The Mirror Of My Silence
2 - In The Rain
3 - Fallen
4 - Forgotten
5 - The Night
6 - Stars Within Shadows
7 - The Winds of a Withering Soul
8 - Cursed

Elederoth est un groupe originairement formé dans l'Ouest canadien, mais qui aux files du temps est venu s'instalé au Québec, plus précisément a Montréal, c'est finalement en 2012 que le groupe sort enfin son premier essaie, un album éponyme, dont le lancement officiel lui se fait en début d'année 2013.

Voyons maintenant pieces par pieces a quoi ressemble cet album, le groupe officie nettement dans un régistre métal progressif, avec plusieurs influence musicale tel que l'industriel ou le power metal mais sans alteré le coté progressif, l'album débute avec " The Mirror Of My Silence " la chanson en elle meme peut sembler lorgner plus du coté " hard rock " mais plus elle avance on commence a ressentir cet effet progressif, un tres bon mix entre le clavier et le jeux des guitares, ce qui met un ambiance tres mélodique, sans diminuer rien au groupe, je compare plutot cet chanson au groupe Ten qui officie allégrement vers ce style ce qui n'est pas désagréable, " In The Rain " commence par un coté tres industrielle mais elle ne perd pas son essence rapide et vigoureuse, tout au long de la chanson on ressent le clavier omni-présent, c'est une composition solide avec un beau jeux de guitare, les harmonies du guitariste sont bien placer et magnifique, " Fallen " as elle un coté plus classique, c'est plus une chanson radio, et je ressent des influence des année 70's, encore dans cet chanson le coté néo-classique de la guitare et tres bien fait et au bonne place pour ce style, cet derniere pourrai bien paraitre dans le registre de Stratovarius, " Forgotten " est plus direct avec un tres beau jeux de piano, elle as un coté plus " power " tout en gardant le coté progressif que le groupe utilise jusqu'a maintenant avec brillance, " The Night " est completement porté sur le métal européen, mélange de mélodie, de puissance, une tres belle chanson pour le live, " Stars Within Shadows " définitivement plus l'album avance et plus on ressent le coté " symphonic progressive power metal " cet derniere le démontre amplement, la voix est completement mélodique et fort agréable, l'ambiance des claviers qui sur cel-ci est nettement mise de l'avant, on se laisse bercer par son rythme, " The Winds of a Withering Soul " entrée tres classique, mais on se laisse pas berné, elle reviens vite sur un rythme rapide, le jeux de la batterie versus le clavier est tres bien fait, les guitares toujours aussi mélodique et harmonieuse, une voix feminine en " back vocal " une chanson a entendre surement sur scene, " Cursed " a l'entrée de cel-ci on pourrai croire as une ballade mais tel est pas le cas, je dirai meme que c'est la plus rapide de l'album, la guitare omni présente avec ces jeux fantastique, de quoi terminer l'album sans compromis.

Tout le long de l'écoute de ces 8 pistes, c'est définitivement un album lorgnant directement sur un coté néo-classique progressif, le jeu des claviers et très bien fait, et du coté des guitares, a certain moment je croirai entendre Yngwie Malmsteen sur certain passage, Elderoth nous prouve avec ce premier album qui connaisse la musique et ils sont très talentueux, c'est un album fort prometteur, la voix est superbe bien poser sur chacun des titres, je ne vois aucun titre faible sur l'album, sans crié au génie, le travail de composition as été très rechercher et sa se sent, l'avenir nous dira jusqu'ou le groupe ira.

Ma Note 8/10


http://www.elderoth.com/

Alain Labonte (Québec-Métal)

No comments:

Post a Comment