Bloodstock Festival 2018

Wednesday, 27 November 2013

Death Angel (Nov 3rd at the Foufounes Électriques in Montréal)


French Review Only !!!!!!

Dimanche soir aux Foufounes Electrique nous avons eu droit à DeathAngel, 3 Inches of Blood, Battlecross, Revocation et Diamond Plate. Encore sur mon « high » de la veille (Kreator et compagny), j’avais hâte de voir DeathAngel en action. À mon arrivée au Foufounes Électriques, un line-up d’environ quinze à vingt personnes attend de monter à la salle de spectacle. Bien sûr, je suis arrivé tôt, mais j’ai trouvé qu’il y avait peu de monde, peut-être dû au fait qu’on était dimanche. Arrivant en haut à la salle, un courant d’air froid s’y promenait. Dison que l’air climatisé n’était pas vraiment nécessaire vu la température extérieure.

À sept heures pile, Diamond Plate arriva sur scène avec beaucoup d’énergie. Malheureusement, il n’y avait qu’une trentaine de personnes pour les accueillir. Cela a peut-être joué sur leur moral puisque quelques erreurs se sont produites lors de leur set. À leurs troisièmes chansons, le guitariste a brisé trois de ses cordes de guitare ce qui a ralenti le momentum qui semblait déjà dur à faire partir. Par la suite, le chanteur a demandé un circle pit, mais vus le nombre de personnes présentes me semblait ridicule. Cela n’empêchait pas la foule de tranquillement grossir. À leur dernière chanson, la basse du chanteur ce débrancha de l’ampli. Bien qu’il y ait eu des embuches sur le set qui dura trente minutes, les chansons avaient du rythme et étaient bonnes, mais c’est le froid dans la salle qui dérangea le plus.

Quinze minutes seulement après Diamond Plate, la scène était prête pour accueillir Revocation. La foule avait augmenté et remplissait maintenant la salle. Leurs changements entre les chansons étaient longs et semblaient parfois pénibles. Bien que Diamond Plate a eu certaines difficultés avec leurs équipements, mais il ne perdait pas le momentum accumuler tandis que Revocation recommençait de zéro à chaque chanson. Peut-être à cause du froid dans la salle, mais Revocation m’a laissé de glace.

Un autre quinze minutes plus tard, Battlecross arriva sur scène. L’énergie qu’ils ont apportée était digne d’un groupe en tête d’affiche. Ils se sont approprié la foule et la foule ne demandait pas mieux. Ils ont joué sept chansons en trente minutes. La transition entre chaque chanson était parfaitement équilibrée avec une interaction avec la foule. Le synchronisme entre les musiciens était excellent. J’ai particulièrement aimé Never Coming Back et Flesh and Bones.

Et oui, vous avez deviné, cela a pris quinze minutes pour 3 Inches of Blood pour arrive sur scène. Les fans ont adoré leurs performances et en redemandaient. La combinaison d’un « high pitch » vocale et d’un « low growl » donnait un son incroyable. On voyait l’amour que les fans ont pour le groupe. Ils chantaient sur presque toutes les chansons ce qui donna une ambiance incroyable. Nous avons eu droit à un set de quarante-cinq minutes, mais je crois bien que nous aurions bien tous aimé les avoir eus plus longtemps.

Cette fois si, il a fallu quarante minutes avant l’arrivée de DeatAngel. Leur première chanson, Left for Dead, bonne et agressive donna un bon ton au restant de la soirée. Toutefois, il y avait beaucoup trop de fumée sur la scène, ce qui nous empêchait de voir le band. Ce petit problème c’est résolu vers le milieu de leur set. Il y avait plusieurs longueurs entre les chansons par contre, mais l’interaction avec le public était très bien. J’ai même apprécié le fait qu’ils reconnaissent les longueurs entre les chansons. On voyait très bien à quel point ils étaient à l’aise sur la scène lorsqu’il s’amusait à « composer » leurs nouvelles chansons live devant le publique et qu’il a même demandé de fermer l’air climatisé, il faut croire que je n’étais pas seul à avoir froid. Ils nous ont livré un set qui dura un peu plus d’une heure et les fans en étaient ravis et en avait rien à faire même si ils devaient entrées travaillé le lendemain, moi y compris.

Merci à Extensive Entreprise mais aussi à DeathAngel, 3 Inches of Blood, Battlecross, Revocation et Diamond Plate pour nous finir la fin de semaine en beauté et nous faire oublier que le lendemain c'est lundi. De la part de Quebec-Metal; Stay Metal!

Revue : Jonathan Boudreau

No comments:

Post a Comment