Bloodstock Festival 2018

Wednesday, 18 April 2018

CD Critics: Meet the Mailman - Then You Will Die (2018)


(french only)

Critique CD

Meet the Mailman – Then You Will Die (2018)

Le groupe:
Miguel Arseneault: Voix
Martin Robitaille: Lead guitare
Dominic Brillant: guitare
Jean-François Durand: Keyboard
Mathieu Théberge: Basse
Vincent Pruneau: Drums

Les chansons:
01 – Intro
02 – Abbatoir
03 – Eternal Sleep
04 – Kill All the Gods
05 – Now You Remember
06 – Distorted Purity
07 – I, The Devil’s Tool
08 – My Deadly Space
09 – The Visitor

Après nous avoir sorti en 2014, l’excellent E.P. qu’est Knock Knock Dead, Blood Scream 'n Gore et une petite tournée en Europe, le groupe nous arrive enfin avec un album complet. Then You Will Die est le nouveau rejeton de Meet the Mailman. Un groupe qui officie dans un registre thrash métal mais avec de belle variante mélodique dans leur musique. Je crois qu’il est temps d’aller voir ce que ce groupe originaire de Québec a enfin a nous offrir avec Then You Will Die.

Le tout début par une introduction sombre et théâtrale, puis c’est avec une pièce ultra heavy que s’ouvre l’album avec Abbatoir. Un rythme très rapide accompagné d’une belle ambiance crée grâce à un clavier fort efficace. Plusieurs mélodies provenant de la guitare accompagnent le tout sans jamais faire disparaître la puissance dégagée par l’ensemble de la chanson. Un excellent break down force le headbanging, mal de cou assuré. Un excellent début d’album. Eternal Sleep débute d’une belle façon grâce au rythme imposé par la batterie, une voix hautement criarde et grasse accompagne le tout de façon sublime. Encore une fois, une des guitares demeure mélodique tandis que l’autre guitariste impose une dynamique plus heavy. C’est une pièce plus nuancée et nettement plus technique au niveau du jeux de la basse et de la batterie. Kill All the Gods impose un rythme militaire en introduction. À son écoute, j’y ai ressentis un côté envoutant surtout grâce au clavier. Même si l’ambiance demeure à certaines reprises plus mélodique, la pièce reste très heavy et puissante. Now You Remember nous emporte encore une fois vers un horizon fort différent, encore une fois grâce au clavier qui donne une ambiance nettement plus orientée vers les années 1970. Attention, cependant, ceci ne veut pas dire que la chanson n’est pas heavy, bien au contraire. Une rythmique fortement rapide et puissante accompagne l’ensemble. Vous recherchez une chanson remplie d’ambiance diverse, celle-ci est pour vous. Distorted Purity est plus lente et groovy au départ et offre nettement une ambiance plus proche d’une ballade. Une excellente guitare mélodieuse à souhait. Le rythme prend finalement son envole et demeure extrêmement rapide et puissant. Les guitares sont tout simplement magnifique, le solo fort bien exécuté. Une chanson vraiment complète selon moi. I, The Devil’s Tool est carrément une pièce de qualité, tout y est, rythme heavy et dynamique, super ambiance du clavier. Un bon mélange entre métal mélodieux et un rythme thrash mélangé ensemble. Une chanson qui fera mouche sur scène j’en suis sûr. My Deadly Space revient à un rythme plus soutenu et très heavy. Il en demeure néanmoins un aspect très mélodieux mais sans jamais faire disparaître ce côté puissant de l’ensemble de la chanson. Le tout se termine avec The Visitor qui débute avec une introduction typée suspense. Lorsque que l’ensemble débute c’est heavy, lourd, mais s’enchaîne aussitôt une rapidité  rythmique effrénée, toujours accompagné par un clavier qui crée une atmosphère théâtrale en trame de fond. Le rythme change souvent entre mélodie et riff acéré. Je crois qu’avec cette chanson, le groupe nous démontre un mélange de tout ce qui a été joué sur cette album. Très bonne fin d’album.

Meet the Mailman n’a rien a envir aux autres formations de ce style. Le groupe performe un style thrash mais avec des nuances uniques qui ne sont pas habituelles au thrash métal,  qui s’incorpore bien aux compositions, plus encore, il les rehaussent en efficacité. Then You Will Die est un album finement ficelé avec de joyeuses mélodies au niveau d’une des deux guitares. Une batterie fortement présente en rendement et extrêmement rapide. Un chant de qualité. Un clavier omniprésent qui offre de belles nuances ainsi que de belles atmosphères. Finalement c’est un album qui mérite amplement d’être écouter en boucle, car on ne s’ennuie pas sur aucune des chansons de l’album. Le groupe est très professionnel au niveau des compositions. Je vous recommande fortement d’acheter cette belle pièce de thrash métal unique en son genre.

Ma note : 8/10

Chronique cd par Alain Labonte
Correction de texte par Sylvie Drolet
©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment